Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rejoignez nous ! Jeunes centristes - UDI 27

Vous voulez vous investir pour votre ville, pour votre quartier, pour les gens qui y vivent ?

Faire du terrain pour défendre ce en quoi vous croyez ?

Promouvoir un nouveau modèle équitable où l'on n'oppose plus les Français les uns aux autres ?
Participer pleinement au développement d'un mouvement qui défend l'intérêt général, des solutions équilibrées et est garant des valeurs humanistes, libérales, sociales, environnementales, démocratiques, et européennes ?

Jeunes centristes-UDI 27 Rejoignez nous !

 

je suis UDI                   adh-rer-en-ligne.jpg

Nous contacter

nous-contacter--copie-1.jpg

Citation du jour

"Un jour viendra où vous toutes nations du Continent, [...] vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure et vous constituerez la fraternité européenne ... Et de l'union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir". Victor Hugo

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 02:35

Les JC souhaitent la bienvenue à la Croatie dans l'UE

Alors que la Croatie intègre officiellement l’Union Européenne ce lundi 1er juillet, les Jeunes centristes – UDI lui souhaitent la bienvenue dans notre communauté de destin.

Les Jeunes centristes – UDI restent persuadés que l’Union Européenne est la plus belle chose qui soit arrivée à l’Histoire de notre continent en lui apportant la paix, la démocratie et la prospérité. Aujourd’hui elle préserve nos intérêts dans la mondialisation.

Les Jeunes centristes – UDI se réjouissent que les Croates puissent bénéficier des bienfaits de l’Union Européenne et sont certains qu’ils nous apporteront beaucoup. Ne serait-ce que pour notre politique de gestion des frontières.

Certains s’étonneront sûrement de l’entrée d’un vingt-huitième États membres, nous souhaitons d’abord rappeler que l’intégration d’un nouvel État est soumis à un long cheminement auquel la Croatie a parfaitement répondu.

Cependant nous souhaitons, en parallèle de cet élargissement, une intégration politique de l’Union européenne bien plus accrue.

Vingt-huit États ce n’est pas trop lorsqu’on se donne les moyens d’être uni et que l’on voit l’autre comme une chance.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 08:06

Chers amis,

Il y a maintenant 63 ans, le 9 mai 1950, Robert Schumann prononçait dans les salons de l’horloge du quai d’Orsay un discours marquant l’histoire de notre continent. Grâce à la démarche des Européens des années d’après-guerre, l’Europe est passée d’un continent de guerre et de confrontations permanentes à un continent de paix et de fraternité.

Attachés à une construction européenne fédérale aboutie, nous Jeunes centristes, souhaitons que le 9 mai et tout le mois de mai soit l’occasion de fêter cette merveilleuse aventure qu’est l’Union européenne.

Nous vous souhaitons à tous une belle journée de l’Europe !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 12:00

Le 8 mai 1945, il est 15h00, les radios crient. Les églises sonnent officiellement la fin de la guerre.

C’est la fin de la guerre, la fin de règne du « III Reich », la fin de l’Allemagne Nazie. Cela signifie la fin de l’Antisémitisme, du racisme, du totalitarisme.

La population éclate de joie à l’annonce du Général de Gaulle à la « BBC » de ce traité signé à 2h41 le 7 mai à Reims. Malgré le départ des forces allemandes de la France, cela n’effacera jamais les atroces souffrances commises sur la population (STO, exécutions…), ni les camps de concentration et d’extermination, ni les amis perdus.

Une nouvelle page s’ouvre, une page de paix, d’humanisme et de solidarité entre les Etats européens que nous vivons aujourd’hui grâce à tous ces hommes et toutes ces femmes, tous ces sacrifices silencieux et discrets de nos pères et d’hommes d’horizons si divers qui se sont battus pour notre liberté et pour cette conception si haute qu’ils avaient de la France et de l’Europe.

Une page s’ouvre. Une page nouvelle qui doit nous rappeler que rien n’est jamais acquis et que l'Europe de la paix, de la tolérance, et de la solidarité entre Etats est un trésor précieux …

Ce matin, nous sommes le 8 mai 2013, cela fait 68 ans que la guerre est finie.

En ce mois de la fête de l'Europe, des jeunes de 16 à 35 ans se sont rendus à diverses commémorations du 8 mai à travers le département pour remercier ces hommes qui ont ouvert cette page si belle …

Merci !

Partager cet article
Repost0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 19:49

logo-Europe-pour-le-9-mai.jpeg

 

Les Jeunes Centristes appellent de leurs vœux un engagement sincère et déterminé des politiques sur la question européenne. 

Alors que les symboles de paix que sont la réconciliation franco-allemande et la déclaration Schumann, vont être célébrés respectivement le 8 et 9 mai, les Jeunes centristes invitent les hommes politiques à se saisir de la question européenne sans démagogie.

Les Jeunes centristes déplorent la position ambigüe que la classe politique dans sa grande majorité entretient vis-à-vis de l’Europe. Ils ne veulent pas se contenter d’un discours sur l’Europe prononcé à la hâte avant les échéances électorales.  

En effet, les responsables politiques doivent prendre conscience du danger que constitue l’utilisation opportune de l’’Europe comme bouc émissaire. Si le prix Nobel de la Paix a été décerné à l’Union Européenne pour l’année 2012, ce n’est certainement pas grâce à notre personnel politique actuel.

Les associations pro-européennes passent le plus clair de leur temps à lutter contre les inepties faites à l’encontre de l’Union Européenne. Où sont les Schuman, les Veil et les Monnet de notre temps ? Quel nouvel horizon proposent aujourd’hui nos politiques ? 

Mouvement de Jeunesse présidé par Thomas Elexhauser, rattaché au Nouveau centre et à l’UDI, les Jeunes centristes rappellent que l’UDI est la seule formation politique à s’engager clairement en faveur de la construction d’une Europe fédérale.

Mais cela n’est pas suffisant. Les responsables politiques doivent prendre conscience que l’Europe est l’unique bonne réponse aux problématiques du XXIème siècle. C’est une construction ambitieuse et porteuse d’avenir pour porter la voix de la paix à travers le Monde, pour protéger les peuples européens, pour faire entendre nos intérêts au niveau mondial, pour imaginer une nouvelle façon de faire de la politique

Aujourd’hui les exigences des Jeunes centristes sont les suivantes :

  • Nous appelons le Président de la République à un discours courageux et engagé sur l’Union Européenne, faisant du mois de mai, le mois de l’Europe.
  • Dès les prochaines élections européennes, nous souhaitons que la Commission européenne envisage une campagne menée directement par les partis politiques européens plutôt qu’au nom de leurs équivalents nationaux.
  • Nous exhortons les medias d’adopter une véritable attitude pédagogique sur les enjeux  actuels de l’Union européenne.

La France doit se mobiliser massivement pour relever le défi européen qui nous permettra de proposer un nouvel espoir aux Français.

 

Les Jeunes Centristes

Partager cet article
Repost0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 18:53

image bannière europe

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:25

Madame la chancelière,

Les déclarations du candidat François Hollande prétendant renégocier le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance signé par vingt-cinq pays, avaient suscité à l'époque une grande incompréhension partout en Europe et notamment en Allemagne.

Ce gage impossible donné par le candidat socialiste à son aile gauche durant l'élection présidentielle explique, sans pour autant la justifier, la cacophonie actuelle de la gauche française. Les difficultés politiques de notre gouvernement et de sa majorité accentuent le phénomène.

C'est en effet comme cela qu'il faut interpréter la lamentable polémique actuelle : trouver un responsable aux difficultés de la France.

Président du l'Union des démocrates et indépendants (UDI), classée au centre droit, grande héritière de la construction européenne et de l'amitié franco-allemande, je peux vous affirmer que de telles déclarations n'engagent que leurs auteurs. Elles n'engagent ni le peuple français, dans sa très grande majorité, ni les parlementaires français, qu'ils soient du centre bien entendu mais aussi droite et de gauche. Aussi, je tiens solennellement à vous présenter nos excuses pour de telles prises de position.

Les pays ont des cycles. L'Allemagne, il y a moins de quinze ans, devait faire face à de très grandes difficultés et a su prendre des mesures adaptées. A son tour, la France connaît un cycle extrêmement difficile, mais, au-delà des contingences politiques à court terme, saura se redresser.

Il est indispensable de définir un nouveau projet européen, et d'ici le sommet de juin une nouvelle plateforme économique européenne. Préalablement, j'ai demandé au président de la République française de s'exprimer de toute urgence afin de sortir de cette incroyable et malsaine cacophonie. Je crois tout aussi indispensable qu'il vous rencontre urgemment.

Veuillez croire, madame la chancelière, en l'expression de ma très haute considération.

Jean-Louis Borloo

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 17:58
Monsieur le président de la République,

Le projet de résolution du Parti socialiste ainsi que des déclarations de certains membres de votre gouvernement et de votre majorité, sont consternants et d'une extrême gravité. La France, l'un des pays qui fonda l'Union européenne dans un extraordinaire élan de réconciliation franco-allemande après tant de drames, ne peut être prise en otage par les propos de quelques-uns.

Nous avons cru que face à un sujet aussi grave, vous vous exprimeriez d'une voix forte et claire. Mais, malheureusement, à cette heure-ci, il n'en est rien.

Les difficultés auxquelles la France doit faire face, sa compétitivité, les charges pesant sur ses entreprises, la crise du logement ou bien encore celle de son système éducatif, son mille-feuille administratif, ne dépendent que de nous, ni de l'Europe, ni de l'Allemagne.

Cette cacophonie, qui prend une ampleur insensée, n'est pas nouvelle. Pour être élu président de la République, vous aviez promis de réviser le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance afin sans doute de donner quelques gages à votre gauche, tout en sachant pertinemment qu'une telle révision était impossible, puisque vingt-cinq pays avaient déjà signé ce Traité que vous avez d'ailleurs fait voter par le Parlement français, dès juillet dernier.

Cette ambiguïté européenne, qui a marqué le début de votre quinquennat, se poursuit et s'accroit de manière dramatique.

Il convient de rappeler que ce n'est ni l'Allemagne, ni la Commission européenne qui ont rédigé vos engagements de campagne concernant la réduction des déficits publics et l'équilibre budgétaire de la France. Face à vos échecs économiques et sociaux, vous cherchez des boucs émissaires : ce fut tout d'abord votre prédécesseur, puis les entrepreneurs de notre pays. Maintenant, le nouveau responsable désigné est l'Allemagne en la personne de sa chancelière, madame Angela Merkel.

Le climat germanophobe que, par votre silence, vous contribuez à entretenir et à amplifier, est inacceptable, lorsque l'on connaît les cicatrices du passé. Tous vos prédécesseurs, quelles que furent leurs difficultés politiques en France, ont toujours maintenu ce Pacte franco-allemand. Que penserait François Mitterrand d'une telle attitude ?

Au plus vite, une plateforme économique franco-allemande doit être recherchée d'ici le sommet du mois de juin.

Monsieur le président, ne vous y trompez pas, l'ensemble des forces politiques allemandes est choqué. Vous ne devez plus rester silencieux.

Plutôt que de vous rendre au Congrès du SPD le 23 mai, en pleine campagne électorale allemande, vous devriez de toute urgence inviter madame la chancelière ou lui rendre visite afin de confirmer solennellement et fortement tant vos engagements européens que la priorité absolue de l'amitié franco-allemande.

Ces dérives germanophobes et anti-européennes sont trop graves pour que vous ne preniez pas la parole. Il ne s'agit plus de simples couacs, mais d'une ambiguïté par laquelle vous êtes arrivé au pouvoir et que vous avez savamment entretenue afin de satisfaire votre majorité. Cette ambiguïté aujourd'hui démasquée risque d'emporter des conséquences dramatiques et profondes. Votre silence devient assourdissant. Vous devez parler aux Français, et par là même aux allemands.

Je vous prie de croire, monsieur le président de la République, en l'expression de ma très haute considération.

Jean-Louis Borloo
Partager cet article
Repost0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 22:22

europe-euro.jpg

 

La crise qui secoue actuellement la Grèce est le fruit de la conjugaison de trois facteurs déterminants : la perte de confiance des acteurs économiques, le manque de transparence de l’Etat grec dans la gestion de ses comptes et la fragilité du modèle économique grec.


Si la Grèce a dernièrement connu l’un des taux de croissance les plus élevés de la zone euro (près de 4,2% en moyenne par an, de 2000 à 2007), les bases du développement économique grec étaient précaires et son économie n’a pas résisté à la crise que nous rencontrons tous depuis une année.


La crise grecque a cruellement mis en lumière les lacunes de l’organisation européenne. Le manque de coordination a été criant, de même que l’absence de gouvernance économique européenne.


Certes, nous pouvons nous réjouir du compromis atteint récemment qui prévoit, entre autre, l'intervention du FMI, mais les Jeunes Centristes de Haute-Normandie auraient souhaité que la crise grecque soit l’occasion de mettre en place un gouvernement économique et un fond monétaire européen pour que l’Europe devienne enfin un acteur fédéral économique et politique à part entière.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:45

   

Europe-drapeaux.jpg  (Cliquez sur l'image pour découvrir la vidéo)

 

 


DSCN3225 DSCN3234

Evénement organisé conjointement par les jeunes centristes, les jeunes démocrates, et les jeunes radicaux d'Ile de France avec la participation des jeunes centristes de Haute Normandie, ce dimanche 9 mai, de 10 h 30 à 13 h sur la Place de l’Union Européenne à Massy, nous avons partagé un moment de convivialité, d’échange et de joie avec les passants autour de l'Europe.

 

 DSCN3179.JPG  DSCN3213.JPG

 

 

 

 

« Unis dans la diversité », la devise européenne a pris tout son sens dimanche. Symboles d’une nouvelle génération politique, les jeunes de nos différents partis centristes ont désiré avant tout se rencontrer et débattre de c e qui a amené autrefois leurs aînés à faire chemin ensemble et de ce qui les sépare aujourd’hui. Une façon de s’ouvrir au dialogue et de créer des passerelles entre nos différents mouvements jeunes, dans le respect de nos différences, autour d’un des codes génétiques de nos mouvements centristes : l’Europe.


 

Pour cette fête de l'Europe un peu particulière puisque c'était le 60ème anniversaire de la déclaration Schuman qui marque le début de la construction européenne, nous avons eu envie non seulement de faire comprendre l'Europe mais aussi de la faire aimer !


 DSCN3189.JPG  DSCN3190.JPG

 

Pour ce faire, nous avons diffusé aux passants, ensemble, des outils d'information de la commission européenne et du parlement européen qui expliquaient les apports de l'Europe dans notre vie quotidienne, avec des jus de fruits, des drapeaux et des ballons européens pour les enfants de la génération « Europe ».

 

Tout s’est fini sur un lâché de ballon aux couleurs européennes avec des étoiles européennes qui se sont envolées dans le ciel bleu de Massy.

 

 DSCN3229.JPG DSCN3231

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 18:40

fete-d-Europe.jpg        european-flag.jpg


Dimanche 9 mai, c’est la fête de l’Europe, et cette année c'est une fête particulière car c'est les 60 ans de la déclaration Schuman, texte fondateur de la construction européenne. Pour nous, centristes, l’Europe, c’est notre fibre génétique. L’Europe nous colle au cœur !


L’Union Européenne est un sujet de premier plan pour les centristes, qui ont toujours eu un rôle de précurseurs du développement et du fédéralisme européens. Quelle meilleure occasion pour échanger sur les valeurs communes du Centre ?

 

Les jeunes centristes du 91 organisent dimanche 9 mai  une rencontre entre les jeunes centristes, les jeunes démocrates et les jeunes radicaux autour de l'Europe. Les jeunes centristes de Haute Normandie s’associent pleinement aux jeunes centristes du 91 et du comité d’Ile de France dans cette démarche festive et constructive en l'honneur de l'Europe. Nous vous invitons donc en région parisienne à Massy Palaiseau (91). De 10h30 à 12h, les militants distribueront de la documentation éditée par la Commission et le Parlement européens, place de l’Union Européenne à Massy. A 12h, ils termineront leur action par un lâcher de ballons aux couleurs du drapeau européen.


Notre démarche se fonde sur une question : que fait l’Europe pour votre quotidien ? Une manière de rappeler l’utilité et les nombreuses réalisations de l’Union Européenne pour la vie des citoyens au quotidien, alors même que l’attention de beaucoup d’entre eux se focalise actuellement sur la solidarité européenne par l’aide financière considérable versée à la Grèce.


De nombreux partis politiques se revendiquent en partie du centrisme, dont le Nouveau centre, le Mouvement Démocrate, l'alliance centriste et le Parti Radical. Après l'appel au rassemblement des centristes initié par Hervé Morin, Jean Arthuis et N. About, les mouvements jeunes du centre lancent un message fort en se réunissant ensemble le 9 mai autour de l'Europe.


Symboles d’une nouvelle génération politique, ces jeunes désirent avant tout se rencontrer et débattre de ce qui a amené autrefois leurs aînés à faire chemin ensemble et de ce qui les sépare aujourd’hui. Une façon de s’ouvrir au dialogue et de créer des passerelles entre nos différents mouvements jeunes, dans le respect de nos différences, autour d’un des codes génétiques de nos mouvements centristes : l’Europe en espérant qu'un jour, nous serons rassemblés à nouveau. La devise de l'Europe n'est elle pas : "unis dans la diversité" ? 

Partager cet article
Repost0

Pages

L'Europe au coeur !

Une musique jeune
pour une Europe des jeunes des 28 Etats européens
L'Europe nous tient au coeur,
et vous ?
hymne-europ.png
(A écouter sans modération)

 

Nous connaître

qui-sommes-nous.jpg 

 

jeunes-centristes-l-engagement-utile-au-coeur-de-l-UDI-.jpg

La Grande Normandie

drapeau-normand.jpg

Nos propositions jeunes centristes-UDI 27 pour

une Normandie réunifiée

agréable et dynamique : 1 et 2

TV jeunes centristes