Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rejoignez nous ! Jeunes centristes - UDI 27

Vous voulez vous investir pour votre ville, pour votre quartier, pour les gens qui y vivent ?

Faire du terrain pour défendre ce en quoi vous croyez ?

Promouvoir un nouveau modèle équitable où l'on n'oppose plus les Français les uns aux autres ?
Participer pleinement au développement d'un mouvement qui défend l'intérêt général, des solutions équilibrées et est garant des valeurs humanistes, libérales, sociales, environnementales, démocratiques, et européennes ?

Jeunes centristes-UDI 27 Rejoignez nous !

 

je suis UDI                   adh-rer-en-ligne.jpg

Nous contacter

nous-contacter--copie-1.jpg

Citation du jour

"Un jour viendra où vous toutes nations du Continent, [...] vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure et vous constituerez la fraternité européenne ... Et de l'union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir". Victor Hugo

15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 20:48

HM-ue.jpg  borloo-univ-ete-udi.jpg

Ce week end avait lieu au futuroscope de Poitiers les premières universités de rentrée de l'UDI, l'Union des Démocrates et Indépendants.Un week end très intéressant et festif pour les nombreux Jeunes UDI présents.

 

Voici le discours d'Hervé Morin aux Université de rentrée.

Partager cet article
Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 19:47

Monsieur le Président,

         Dans les prochains jours, vous vous rendrez à l'Hôtel Matignon à l'invitation de Monsieur le Premier Ministre en votre qualité de président de groupe UDI à l'Assemblée Nationale. 

         L'ordre du jour de cette réunion des présidents de groupe sera la moralisation de la vie politique, souhaitée par le Gouvernement Ayrault à la suite de l’affaire dite « Cahuzac ». A cette occasion, vous serez amené à formuler face au Premier Ministre les propositions de l'UDI au sujet de la réforme de nos institutions et du statut des élus.

      Nous, Jeunes Centristes, pensons qu'il est primordial que notre parti l'UDI soit exemplaire et apparaisse comme déterminé à restaurer la confiance entre élus et citoyens qui fait aujourd'hui défaut. Nous sommes persuadés que votre engagement et votre constance sur cette question saura légitimer votre parole face au Premier Ministre, tout comme nos actions partout en France. 

      Ainsi, nous nous permettons de vous soumettre plusieurs propositions répondantes à cette thématique :

·     Rendre obligatoire la mise à disposition d’un casier judiciaire vierge avant de se présenter à une   élection portant notamment sur les condamnations qui portent atteinte à l’intérêt public ;  

·     Poser des règles d’incompatibilité de l’exercice du mandat de parlementaire ;

·     Prendre en compte les mandats intercommunaux exécutifs dans le non cumul des mandats ;

·     Créer un véritable statut de l’élu ;  

·     Instaurer une dose de proportionnelle aux élections ;  

·      Renforcer le contrôle et le poids des nominations du Parlement au détriment du Chef de l’Etat.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur l’engagement de dizaines de milliers d’élus locaux, parfois bénévoles qui souffrent du climat actuel et dont la seule ambition et de servir leurs concitoyens et administrés.

Dans l'espoir que vous apprécierez les travaux de nos militants, nous vous encourageons unanimement à conserver la ténacité et l'ardeur qui sont les vôtres pour défendre quotidiennement notre famille politique et pour promouvoir les solutions qui sont les nôtres afin d'améliorer le bien-être de chacun.

            Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mon profond respect.

                                                     Thomas Elexhauser,

                                                     Président des Jeunes centristes

Partager cet article
Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 13:54

Cette semaine, le député Nouveau centre – UDI Charles de Courson va recevoir un prix de l’éthique de la part de l’association anticor.

Les Jeunes centristes de l’Eure remercient le député centriste pour son action qui démontre aux Jeunes de notre pays, dans cette période de doute profond face au politique, qu’il est évidemment possible de faire de la politique et de croire sincèrement au bien commun et à l’éthique politique.

Charles de Courson avait en effet déposé un amendement en faveur de la création d’une institution de contrôle l’été dernier quant à l’utilisation par les députés de leur IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat d’un montant brut de 6412E). Rien que de très logique, me direz-vous. Toutefois, on peut regretter que seulement 24 députés sur les 145 présents dans l'hémicycle aient voté en faveur de cet amendement d’éthique.

Dans un même but "d'équité et d'exemplarité", Charles de Courson avait déjà déposé, en octobre 2010, au nom des parlementaires du Nouveau centre, une proposition d'amendement du régime spécial de retraite des parlementaires. Il avait ainsi montré que les élus centristes s'appliquent concrètement à eux-mêmes les efforts qu'ils demandent à la population.

Les Jeunes centristes de l’Eure espèrent, au regard des évènements récents, que l’éthique politique, chère au combat des centristes du Nouveau-centre UDI depuis plusieurs années, trouvera davantage d’échos lors des prochains débats parlementaires.

Partager cet article
Repost0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 14:38

Mon corps n’est pas une chose, ce n’est pas un bien, un objet, une marchandise. Il n’est pas à vendre et ne peut être acheté, ni loué. Évident, vous allez me dire. Ah bon ?

Pas tant que ça, apparemment, pour le gouvernement socialiste…  Eh oui ! La garde des Sceaux a produit une circulaire qui vise à faciliter l’acquisition de la nationalité française pour les enfants nés de mère porteuse à l’étranger, un pas de plus vers la marchandisation du corps, refusé par la loi française ! Si la situation des enfants concernés est difficile, même François Hollande a admis clairement : "Vous imaginez bien que si j'ouvrais cette question-là, ça pourrait être finalement une facilité donnée à la gestation pour autrui. » On pourrait alors croire que le gouvernement ne veut pas de cette gestation pour autrui (GPA), et pourtant … une circulaire plus tard…

Les jeunes centristes de Haute Normandie dénoncent avec force le mépris que la Garde des Sceaux affiche ouvertement pour la démocratie, ainsi que cette vision socialiste de la société  qui réduit le corps à un simple objet négociable !

La loi, donc la Nation, interdit la marchandisation du corps. Comment un ministre, simple exécutif dans une démocratie, peut-il impunément rédiger une circulaire qui a pour but simple de contourner la loi française qui émane du parlement, souverain dans notre pays ?

Comment un ministre peut-il mettre en place un texte qui revient sur une des libertés les plus fondamentales de notre République ? Qui peut accepter, tout en se prétendant démocrate aujourd’hui, qu’on puisse louer le corps humain d’une femme comme un DVD ?

Le corps de la femme n’est pas une marchandise : ce n’est pas une chaise, ni une table. Le temps de l’esclavage où l’on pouvait acheter, vendre ou louer une femme est fini, ne vous en déplaise ! La Gestation pour autrui, c’est louer son corps pour créer un enfant pour un autre, c’est remettre en cause les droits les plus fondamentaux de l’homme et recréer un esclavage moderne déguisé ... Veut-on vraiment de cette société-là ?

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 12:22

Les Jeunes Centristes demandent à la ministre de la Santé de ne pas jeter l'opprobre générale sur la pilule et d'intensifier l'information relative aux moyens de contraception.

 

Les Jeunes Centristes font part de leur grande surprise face à la réaction et à la gestion du dossier des pilules de troisième et quatrième génération. Comment un ministre de la Santé peut-il être à l'origine d'un effet de panique quand il est lui-même paniqué par une question sanitaire majeure, tant par son caractère fondamental que par la population concernée?

L'utilisation des pilules contraceptives de troisième et quatrième générations concerne environ 2,5 millions de femmes dans notre pays. Soit autant de femmes qui désormais doutent de la méthode contraceptive qui accompagne leur quotidien depuis parfois plusieurs années. 

Or, au lieu de de rassurer les utilisatrices, la ministre de la Santé a vainement tenté de justifier les initiatives qu’elle avait déjà prises dans ce dossier, tout en tenant un discours fort ambigu. 

En effet, la décision du non-remboursement des pilules de troisième et quatrième générations à partir du 1er Avril intervient après le lancement par l'ANSM (Agence Nationale de sécurité du Médicament et des produits de santé) d'une mise en garde auprès des professionnels de santé pour qu'ils "révisent à la baisse leurs prescriptions" de ces pilules.

Face à cette position des autorités sanitaires, les Jeunes Centristes entendent dénoncer la réaction paradoxale de Marisol Touraine et de sa haute administration.

 

Si les pilules de dernières générations sont dangereuses, pourquoi ne pas les retirer immédiatement du marché ? Pourquoi établir une dangereuse hiérarchie entre les moyens de contraception. Par ailleurs, si ces pilules n'ont pas de service médical rendu, pourquoi ont-elles une autorisation de mise sur le marché? La Haute Autorité de Santé précisait pourtant déjà que les pilules de troisième ou quatrième génération n'étaient pas à prescrire en première intention.

Les Jeunes Centristes appellent dans ces circonstances à ne surtout pas induire une inquiétude chez les femmes quant aux pilules dans leur globalité.

 

Imprégnés de l'héritage politique de Simone Veil et de sa victoire du 4 décembre 1974 pour une véritable libéralisation de la pilule, ainsi que pour son remboursement par la Sécurité Sociale, nous ne pouvons tolérer la suspicion désormais jetée sur ce moyen de contraception. Car, contrairement à ce que laisse imaginer cette mise au pilori, ce n'est pas la pilule, mais bien la grossesse qui entraîne le plus grand risque de thrombose veineuse, soit 6 cas pour 100.000 femmes contre 4 cas pour 100.000 pour les femmes utilisant des contraceptifs de 3e ou 4e génération, et 2 cas pour 100.000 pour les contraceptifs de 2è génération, comme l'a rappelle l'ANSM.

Ainsi, plutôt que de déclarer en urgence qu’elle saisira de cette question l’Agence européenne du médicament (EMEA)- une initiative qui risque fort d’être sans suite- sans pour autant se positionner clairement et appliquer pleinement le principe de précaution, Marisol Touraine ferait mieux de revoir profondément le système national d'autorisation de mise sur le marché et de contrôle du médicament. 

Par ailleurs, tel que le demande depuis des années l'éminent Professeur Israël Nisand, les Jeunes Centristes rappellent qu'il est essentiel de conduire une réelle politique d’éducation à la sexualité dans le secondaire, ainsi que des campagnes d'information à la contraception, tout en veillant à ce que les lois déjà existantes en la matière soient enfin appliquées.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 19:08

OFRTP-FRANCE-BOUCLIER-FISCAL-20100406

Les Jeunes centristes de Haute Normandie dénoncent l'attaque en règle que le gouvernement fait aux jeunes. En effet, les jeunes actifs sont les premiers à rechercher des heures sup pour améliorer leur salaire et acquérir un peu de sécurité.

Lors de la présentation du projet de loi de finances rectificative 2012, le gouvernement a annoncé la suppression totale du dispositif d'exonération de cotisation sociale sur les heures supplémentaires pour les salariés et les fonctionnaires.

Parmi les 9,6 millions de salariés et de fonctionnaires touchés par cette mesure, de nombreux jeunes actifs ... Déjà fortement atteints par la précarité des CDD, par la crise et par le chômage, les Jeunes pouvaient, grâce aux heures supplémentaires, limiter cette précarisation ...

Comment ? Les Jeunes, souvent seuls et sans enfants, paient déjà plein pot leurs impôts ...Cette somme supplémentaire permettaient ainsi de mieux finir les fins de mois : payer les factures plus facilement; mettre quelques euros de côté pour payer les impôts (de septembre et de décembre) et pour prévoir les temps moins heureux où leur CDD sera fini ... Cette mesure précieuse  ... est finie !

 

Plus d'impôts et moins de pouvoir d'achat pour les jeunes, moins de sécurité aussi ...

 Loin d'imposer davantage les plus fortunés de nos concitoyens, les socialistes s'attaquent ainsi aux jeunes, aux classes moyennes et aux plus précaires ...   

 

Une fois élus, des promesses vite oubliées ! Cette mesure est en totale contradiction avec leurs engagements... Non seulement cette mesure globale revient sur la promesse du candidat Hollande de conserver cette mesure pour les salariés des entreprises de moins de 20 salariés. Mais, en plus, elle revient sur tout l'état d'esprit de la campagne ... elle revient sur deux "priorités" du candidat Hollande : la justice dans l'impôts et la jeunesse ...

Plus de justice dans l'impôt ? Pour qui ? Manifestement, sûrement pas pour les plus précaires et encore moins pour les jeunes ... 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 20:54

HM-rencontre-7-francais.png

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 21:21
Vous cherchez une alternative aux propositions qu'on vous sert sans grande efficacité depuis 20 ans ? Une alternative à la droite et à la gauche ? Des idées nouvelles et une nouvelle façon de concevoir la politique ? Regardez cette vidéo en cliquant ci-dessous et dites nous ce que vous en pensez  :

102_2305.JPG

 

 

 

En cliquant ci-dessous, toutes les informations sur Morin 2012 :

Morin-2012-site.png

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 23:50

societe-de-la-reconnaissance.png

 

On nous parle depuis longtemps dans les partis politiques de se mettre à l'écoute des besoins de la population, de partir des besoins réels de toute la population (et non pas du "haut" de la pyramide décisionnelle) pour construire un nouveau modèle pour la France et l'Europe. Au centre, c'est chose faite depuis déjà un an !  

 

Depuis un an, Hervé Morin sillonne la France à l'écoute des besoins des Français pour préparer le projet centriste pour 2012 ! 


Par exemple, le 21 septembre dernier, Hervé Morin est ainsi venu discuter avec les étudiants de Rouen Business school sur le thème de la reconquête économique. Un dialogue très intéressant entre Hervé Morin et environ 400 jeunes.

 

public-RBS.jpg   HM-debat-RBS.jpg

 

"Le Tour de France que j’ai engagé depuis 18 mois me permet d’aller à votre rencontre et de nouer avec vous un lien direct et permanent pour appréhender notre pays dans la diversité de ses campagnes, de ses quartiers, de ses universités, dans ses entreprises. De ce tour de France que je poursuis à raison de deux à trois déplacements par semaine, j’en retire la conviction forte que nos concitoyens aspirent à être mieux reconnus pour ce qu’ils sont et ce qu’ils font. Ils aspirent à cette société de la reconnaissance que j’appelle de mes vœux.", Hervé Morin

 

Au centre, on ne croit pas ni en l'homme providentiel, ni en l'Etat providentiel, on croit que tous ensemble, nous sommes plus forts et plus intelligents qu'à quelques uns et que tous ensemble, nous créerons une France plus juste ! Un modèle moderne : une société de la reconnaissance ! "Une société pour tous, une place pour chacun"

 

A vous la parole !

Partager cet article
Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 23:34

 

 

OFRTP-FRANCE-BOUCLIER-FISCAL-20100406.jpg 

 

Cela fait maintenant 3 ans que le bouclier fiscal a été modifié par le gouvernement Fillon (2007). Historiquement créé par le gouvernement Rocard (1988), supprimé par le gouvernement Juppé (1995), recréé par le gouvernement Villepin (2005), ce bouclier fiscal crée un vif débat depuis plus de 30 ans.

Le fondement de cette mesure peut sembler plutôt intéressant. On fixe un seuil car on estime qu’il n’est pas « normal » que l’on travaille essentiellement pour l’Etat : les prélèvements obligatoires pourraient alors sembler excessifs par rapports aux revenus et aux investissements fournis, ce qui ne respecterait pas l’égalité des personnes devant l’impôt. Ensuite, évidement, tout dépend du seuil dont on parle ! Ce dossier technique mérite quelques précisions.

 

De quoi parle-t-on ? Sous le gouvernement Villepin, le principe était (loi de finance de 2006) qu'un contribuable ne pouvait avoir à acquitter plus de 60 % de ses revenus en impôts directs (IR + ISF + taxe foncières + taxe d’habitation sur résidence principale sans compter les cotisations sociales). Le seuil effectif du bouclier fiscal était alors de 71%, ce qui pouvait sembler raisonnable.

En 2007, la modification a donc été double (loi TEPA du 1er aout 2007) : le seuil a été abaissé à 50% et les contributions sociales ne sont plus exclues du calcul du bouclier fiscal. La finalité affichée de cette réforme est alors de limiter l’expatriation fiscale des plus grandes fortunes françaises, afin de conserver sur le territoire davantage de ressources fiscales pour l'Etat, de profiter à l’économie nationale et de soutenir l’emploi et la croissance par l’investissement de ces grandes fortunes dans l’économie du pays.

 

Pour juger de la manière la plus objective possible cette mesure, il faut se poser plusieurs questions.

L’abaissement du seuil du bouclier fiscal a-t-il permis de lutter efficacement contre les expatriations fiscales ? Force est de constater que le nombre d’expatriations fiscales n’a pas baissé mais au contraire augmenté, du moins en 2008, première année d’application  de ce bouclier, où les départs (821) ont été supérieurs à ceux de 2007 (719), ce qui fait douter de l’efficacité de cette mesure par rapport à son but affiché.

L’abaissement du seuil du bouclier fiscal est il une mesure équitable en période de crise ? Rappelons que le bouclier fiscal est une mesure coûteuse pour les finances publiques puisqu’il profite aux contribuables les plus riches. Or, en cette période de crise économique où les variables sociales clignotent encore trop au rouge pour beaucoup de français (chômage, baisse du pouvoir d’achat…), il semble injuste aux français qui se serrent la ceinture, notamment aux classes moyennes qui se sont particulièrement appauvries, de voir les plus grandes fortunes du pays profiter d’avantages fiscaux quand on nous dit en permanence que la dette de l’Etat français met en danger les générations futures.

 

Pour les jeunes centristes de Haute Normandie, l’équilibre budgétaire du pays est un enjeu majeur aujourd’hui et toute mesure responsable et équitable qui permet aux français d'être traités de manière plus juste face à l’impôt et à l’Etat de réduire son déficit est une bonne mesure.

 

Pour cette raison, les jeunes centristes de Haute Normandie saluent la position du Nouveau centre sur ce point : accompagner l’abrogation du bouclier fiscal par une suppression de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), qualifié d’impôt stupide par Mitterrand, créer une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu (IRPP) et revoir à la hausse le barème d’imposition des plus-values mobilières et immobilières permettra, en effet, à notre système fiscal de redevenir, de manière globale, plus équitable.

 

 

Partager cet article
Repost0

Pages

L'Europe au coeur !

Une musique jeune
pour une Europe des jeunes des 28 Etats européens
L'Europe nous tient au coeur,
et vous ?
hymne-europ.png
(A écouter sans modération)

 

Nous connaître

qui-sommes-nous.jpg 

 

jeunes-centristes-l-engagement-utile-au-coeur-de-l-UDI-.jpg

La Grande Normandie

drapeau-normand.jpg

Nos propositions jeunes centristes-UDI 27 pour

une Normandie réunifiée

agréable et dynamique : 1 et 2

TV jeunes centristes